Le jeu vidéo sur PC et la santé

0

Les jeux vidéo disponibles sur PC peuvent-ils nuire à la santé si leur utilisation est répétée, mais pas abusive ? Voici quelques éléments de réponse.

Pour les enfants : l’ordinateur est préférable à la TV

D’après des chercheurs américains, il est mieux que les enfants passent plus de temps devant un jeu sur ordinateur que devant une série ou un dessin animé à la télévision. Cette étude a été faite dans le cadre d’une série de mesures à prendre pour lutter contre l’obésité. La télévision est déconseillée, car elle passe des publicités sur des produits alimentaires, mais surtout, elle entraîne une attitude passive chez les enfants : leur main étant libre et leur intellect n’étant pas sollicité, ils résistent difficilement à la tentation de grignoter. Lorsqu’ils jouent à un jeu sur leur ordinateur, les enfants sont dynamiques que ce soit physiquement ou intellectuellement, au point de ne pas trouver le temps pour un petit grignotage par pure gourmandise. Attention toutefois à ce qu’ils ne sautent les repas ! Lorsque l’on s’abstient de s’alimenter entre les repas, on contribue à éloigner les problèmes d’obésité avec un effet positif sur la santé.

Les jeux multimédias développent l’attention

Ce constat est celui des chercheurs C. Shawn Green et Daphne Bavelier de l’université de Rochester. Leur étude fut publiée en 2003. Cette attention concerne le plan visuel : les gamers font beaucoup plus attention aux détails ; ils se fatiguent moins vite lors d’une série d’observations ; ils voient plus loin, même les éléments de décor les plus insignifiants ; ils repèrent et reconnaissent plus facilement, plus rapidement ; ils s’adaptent plus aisément d’un paysage à un autre, d’une scène à l’autre. On notera également que sur PC, la coordination visuo-motrice des joueurs est davantage améliorée. Et c’est sans compter que ce type de divertissement aiguise le réflexe, affûte la mémoire, développe la réactivité face à la résolution d’un problème et instaure une forte capacité d’anticipation ainsi qu’une incroyable faculté de planification.

About author

No comments